Manger dans la ville de Málaga

Manger dans la ville de Málaga

 Tags: Croisières

Málaga est une ville millénaire étroitement liée à la Méditerranée. Les anciennes civilisations qui laissèrent leur empreinte sur ces terres sont venues par la mer, d’où sont également issus les produits qui font la réputation de sa gastronomie. Il n’est donc pas étonnant que le pescaíto (poisson frit), symbole de la cuisine de la ville, soit typique au même rang que le Château de Gibralfaro ou l’Alcazaba. 

Prendre un repas dans l’un des chiringuitos (bars de plage), répartis sur les quatorze kilomètres de plage de la ville, est un plaisir à ne pas manquer. De par son climat privilégié, la plupart de ces restaurants restent ouverts à longueur d’année.

Les espetos (brochettes) de sardines sont également caractéristiques du littoral de Málaga. Plantées dans des tiges, les sardines sont grillées à la chaleur des braises, ce qui leur donne un goût unique. Un canot rempli de sable fait fonction de gril improvisé et donne à la côte malaguène son profil unique et caractéristique.

Cuisine des pêcheurs

Si le poisson est la vedette de la gastronomie de Málaga, l’anchois victorien en est le roi. Frits avec de l’huile d’olive ou accompagnés de calamars, de rougets et de seiches, il s’agit du produit phare des restaurants de la ville.

L’ancien quartier de pêcheurs de Pedregalejo est l’un des meilleurs endroits où l’on peut savourer le pescaíto typique. Ses restaurants situés face à la mer proposent de manger la véritable friture malagueña ainsi que d’autres plats tels que la salade malaguène, la macédoine de poivrons ou les aubergines frites au miel de canne à sucre.

Manger des tapas à Málaga

Málaga est une ville idéale pour expérimenter la culture du « tapeo », l’expérience de manger des tapas.

Dans un centre historique piéton et facile à parcourir, des monuments tels que la Cathédrale, le Théâtre Romain ou le Musée Picasso côtoient des bars, des bistrots et des restaurants tous styles confondus.

Des terrasses, des caves à vin, des auberges et des restaurants proposent une cuisine traditionnelle ou moderne, nationale ou internationale, à déguster debout ou assis, etc. Variété et quantité dans une ambiance animée et décontractée qui caractérise cette ville.

Propositions culinaires

Près du centre-ville de Málaga, le Port et Muelle Uno sont devenus des lieux incontournables, une référence gastronomique et commerciale.

En jouissant d’une vue imprenable sur la ville et à proximité de la mer, le visiteur se plaira à flâner dans le dénommé « Palmeral de las Sorpresas » (palmeraie des surprises) et à s’attabler à la terrasse d’un quelconque restaurant parmi tous ceux qui longent Muelle Uno, où l’offre est variée et comprend même un des restaurants étoilés au guide Michelin de la province.

Málaga surprend par sa géographie montagnarde collée à la mer, jouissant d’un poumon vert, le dénommé Parc Naturel des Monts de Málaga, où l’on peut se rendre dans les célèbres « ventas », des restaurants caractéristiques où l’on peut déguster le traditionnel plat des monts, des œufs brouillés, de l’échine de porc, du boudin, du chorizo et des migas accompagnés de vins doux à l’élaboration artisanale.

  

 

Commentaires

Laisse un commentaire dans le formulaire ci-dessous

Toute la Costa del Sol dans votre messagerie

Laissez-nous votre e-mail et recevez des contenus exclusifs et des promotions exceptionnelles pour la Costa del Sol – Malaga.

Paradores au Costa del Sol

Dernières publications

FR Search in our blog

Découvrez paradores de Tourisme