L’histoire de la ‘Farola’ de Málaga

L’histoire de la ‘Farola’ de Málaga

 Tags: Culture

Située au Port de Málaga, La ‘Farola’ de Málaga est l’un des icônes de la Costa del Sol. Construite en 1817 avec des pierres du Mont de Gibralfaro, c’est le seul phare avec un nom féminin sur la péninsule ibérique. Un véritable symbole qui a survécu à des séismes, guerres, naufrages et qui a éclairé les portes de Malaga aux navigateurs, pêcheurs et commerçants. Souhaitez-vous découvrir son histoire et ses secrets?

 

Histoire

Dans le même espace où on trouve ‘La Farola’, il y avait une lanterne en bois qui remplissait les fonctions de phare jusqu’à 1817, quand avec Joaquín María Pery, les travaux de La Farola de Málaga ont fini. Quelques années plus tard se produit un fait très important pour le devenir du phare, le séisme de 1884. Cet événement a laissé inopérant une partie du phare, ce qui a provoqué une première rénovation en 1885. La structure a été réformée encore pour élargir la maison du gardien entre 1909 et 1913. Mais la Guerre Civile était proche! Et en 1936 la lumière de ‘La Farola’ s’est éteinte par ordre de l’armée républicaine car il était une référence pour la marine ennemie. En outre il a été aussi peint en couleur terre pour le camoufler mais ceci n’a pas évité que le phare a subi des dégâts considérables pendant le conflit armé.

 

Quelle est la fonction d’un phare?

Saviez-vous que les phares sont des éléments qui ont aidé la navigation depuis des temps immémoriaux? Sa fonction est émettre un signal lumineux pour que les bateaux pussent localiser le port de nuit. Mais chaque phare est unique, tous ont leur propre éclair avec son rythme, une empreinte digitale registrée dans les Livres des phares pour identifier n’importe quel phare depuis l’immensité de la mer. Aujourd’hui il est tout mécanisé mais autrefois, ils y travaillaient sans relâche! Ils étaient opérationnels les 24 heures, c’est pour ça que les gardiens du phare devaient se relayer pour faire son travail car quand il n’y avait pas l’électricité il fallait tourner une manivelle pour charger le phare.

 

Le dernier gardien

En 1993 il est sorti par la porte le dernier gardien du phare résidant à ‘La Farola’ de Málaga. Aujourd’hui cette figure n’est pas nécessaire car il est tout mécanisé et l’apparition de nouvelles technologies comme le GPS, qui donne une localisation exacte aux bateaux.

   

 

Nuevo llamado a la acción

Commentaires

Laisse un commentaire dans le formulaire ci-dessous

Toute la Costa del Sol dans votre messagerie

Laissez-nous votre e-mail et recevez des contenus exclusifs et des promotions exceptionnelles pour la Costa del Sol – Malaga.

Paradores au Costa del Sol

Dernières publications

Rechercher dans notre blog

Découvrez paradores de Tourisme