Des curiosités sur Le Site des Dolmens d’Antequera

Des curiosités sur Le Site des Dolmens d’Antequera

 Tags: Nature

Avez-vous prévu de visiter Antequera? Même si vous avez été, comme si vous planifiez la visite, vous ne devez pas rater un lieu très spécial. Un vrai voyage dans la Préhistoire où vous aurez des sensations semblables à celles qu’ils ont expérimenté nos ancêtres il y a 6000 ans. Il s’agit de ‘Le Site des Dolmens d’Antequera,  un bien culturel intégré par trois monuments culturels (Le Dolmen de Menga, le Dolmen de Viera et le Tholos de El Romeral) et deux monuments naturels (La ‘Peña’ des Amoureux et Le Torcal), déclarés Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 2016.

 

Le dolmen de Menga, le plus grand en Europe

Le dolmen de Menga est l’ensemble mégalithique le plus grand en Europe. Des pierres d’environ 180 tonnes couvrent un couloir qui mène à la chambre funéraire, car il s’agit d’un énorme panthéon funéraire. Le dolmen est recouvert de terre, creusant une montagne artificielle de 50 mètres de diamètre, dépassant le célèbre Stonehenge.

 

Une orientation magique

L’immense majorité des dolmens sont orientés vers le soleil. C’est le cas du dolmen de Viera, orienté vers le sud-est, où la lumière du soleil pénètre jusqu’au fond de la chambre mortuaire les jours des deux équinoxes, quand le soleil est au niveau de l’Équateur de la Terre.

Menga et Romeral ont des orientations uniques, ils ne regardent pas le soleil, ils regardent des endroits qui fascinaient les constructeurs. L’entrée du dolmen de Menga regarde la ’Peña’ des Amoureux, une montagne avec un profil anthropomorphique si vous la regardez depuis Archidona et depuis la colline des dolmens d’Antequera. Le ‘tholos’ de ‘El Romeral’, orienté vers l’ouest, regarde le point le plus haute du massif karstique de la ‘Sierra de El Torcal, un endroit considéré comme magique par les communautés de la zone.

 

Menga, le seul dolmen ayant un puits

Menga est aussi le seul dolmen qui compte un puits, dont la construction est toujours un mystère. Découvert en 2005 grâce aux écritures d’un archéologue du XIXe siècle, le dolmen a la même profondeur que la chambre mortuaire.

 

Un travail de centaines de personnes

Le mouvement des énormes pierres a été un travail de titan pendant plusieurs années. Selon des experts ils ont été impliqués des centaines de personnes, parfaitement synchronisées en utilisant les dernières technologies de l’époque. Puisqu’ils ne connaissaient pas les métaux, ils usaient de l’eau bouillante et des coins de bois pour tailler les pierres. Pour transporter les pierres ils avaient des grumes de bois, qu’ils étaient utilisés aussi pour les lever grâce à un système de poulies et de leviers.

   

 

Commentaires

Laisse un commentaire dans le formulaire ci-dessous

Toute la Costa del Sol dans votre messagerie

Laissez-nous votre e-mail et recevez des contenus exclusifs et des promotions exceptionnelles pour la Costa del Sol – Malaga.

Paradores au Costa del Sol

Dernières publications

Busca en
nuestro blog

Découvrez paradores de Tourisme